Publication

Contre les E3C, mobilisons nous !

Cette année, les Premières et les Terminales sont la première génération à passer le bac après la réforme de Macron, et doivent en ce moment passer un nouveau système d’épreuves, les E3C, sans avoir terminé les programmes scolaires. Comme ce sont les établissements qui doivent les organiser, les lycéens doivent souvent les passer dans des conditions déplorables, avec des salles trop petites, des copies non anonymes, et parfois même des cours pas banalisés.

De plus, avec le contrôle continu et la note du dossier, 80% de la note du bac dépend de l’établissement ! Avec un bac pareil, les diplômes n’auront plus la même valeur pour un lycéen des beaux quartiers et pour un lycéen qui habite dans des quartiers populaires, en banlieue ou à la campagne.

Cette réforme est là pour renforcer la domination de la bourgeoisie, pour que seuls les lycéens les plus riches puissent accéder aux études, et parce que l’état veut payer le moins possible pour les autres, qui auront le choix entre rester au chômage ou enchaîner les CDD et les intérims à se faire exploiter dans des conditions sordides.

Pour éviter ça, plus d’une centaine de lycées se sont mobilisés et ont organisé des blocages, suivons leur exemple, continuons la lutte !